NUCLÉAIRE

Marie Curie est un personnage fascinant.

Tel un héros antique, elle va voler le feu aux dieux. Dans son laboratoire, elle va être alchimiste. Et comme dans un accouchement fabuleux, son geste donne naissance à ces énormes centrales ; niant son propre corps.

 

Graveur, je me retrouve dans cette femme rongée par le radium,

je me laisse manger les poumons et les mains par les acides et les résines pour réaliser mon rêve de métal.

 

De l’Absurde naît le rêve 

centrales et pylônes électriques s’intègrent dans le paysage des hommes.

 

Je me souviens des champs d’éoliennes comme de grands oiseaux blancs posés, prêts à s’envoler dans les champs jaunes de colza, sur le fond de mer d’un bleu intense et du ciel qui s’y prolonge. 

© 2013-2018 Dadou Roche